Déclaration d’intention pour une vision sportive de l’UE à l’horizon de Paris 2024 [hr]

Mme Laura Flessel, ministre des Sports, a réuni ses homologues de l’Union européenne le 31 mai dernier au Stade de France afin de promouvoir un renforcement des politiques sportives au niveau européen et de donner une dimension européenne aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris en 2024.

La rencontre a été marquée par l’adoption d’une Déclaration d’intention « pour une vision sportive de l’Union européenne à l’horizon des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ». Ce texte, que Mme Janica Kostelić, secrétaire d’Etat au Sport, a signé au nom de la Croatie, aborde plusieurs axes clés tels que :
. la promotion de la citoyenneté européenne grâce aux programmes de volontaires européens intégrés aux grands événements sportifs européens et internationaux,
. la promotion de la pratique handisport de haut niveau et amateur ainsi que le développement du sport pour les publics les plus éloignés de la pratique,
. la préservation des mécanismes de solidarité au travers de l’équilibre financier entre le sport professionnel et le sport amateur,
. la promotion de l’excellence environnementale dans la construction des infrastructures sportives et l’organisation des grands évènements sportifs internationaux.

JPEG

En s’associant à cette démarche, les ministres de l’Union européenne en charge des sports, en collaboration avec la Commission européenne, ont convenu de coopérer avec la France afin d’insuffler une dimension européenne aux Jeux 2024 et également d’optimiser l’expérience de l’organisation des Jeux en vue de la tenue de futurs grands évènements sportifs sur le territoire de l’UE. Dès son origine, la candidature de la France aux Jeux olympiques et paralympiques 2024 a bénéficié d’un soutien de la famille européenne du sport. Le Parlement européen a notamment manifesté sa volonté d’inscrire Paris 2024 à l’agenda européen, en vue de nourrir la construction des futurs axes politiques et de contribuer encore davantage à la cohésion citoyenne européenne.

Participant à cet événement, Mme Nathalie Loiseau, ministre chargée des affaires européennes, a souligné la contribution potentielle de la politique du sport dans la démarche de refondation de l’UE portée par la France.

Dernière modification : 19/06/2018

Haut de page