Formalités de séjour et d’installation

Conditions de séjour en Croatie des ressortissants de l’Espace Economique Européen

Moins de 90 jours

Tout ressortissant d’un pays membre de l’EEE, dont la France, disposant d’un titre d’identité (passeport ou carte d’identité) en cours de validité peut séjourner en République de Croatie, sans formalité particulière, jusqu’à 90 jours.

Au-delà de 90 jours

Au-delà de 90 jours, le ressortissant de l’EEE dispose de huit jours pour formuler une demande de séjour auprès des autorités compétentes (préfecture de police) à raison de son lieu de séjour en Croatie.

La demande de séjour (formulaire 1b) doit, selon les cas, être accompagnée des documents suivants :

Travailleurs

  • passeport ou carte d’identité en cours de validité ;
  • certificat de travail ou justificatif du statut de travailleur indépendant ou détaché ;

Etudiants

  • passeport ou carte d’identité en cours de validité ;
  • Inscription dans un établissement pour y suivre, à titre principal, des études ou une formation professionnelle ;
  • assurance maladie ;
  • justificatifs de ressources suffisantes couvrant le demandeur et éventuellement les membres de sa famille.

Autres cas (inactifs, retraités)

  • passeport ou carte d’identité en cours de validité ;
  • assurance maladie ;
  • justificatifs de ressources suffisantes couvrant le demandeur et éventuellement les membres de sa famille.

Séjour permanent

5 années de résidence légale et ininterrompue en Croatie ouvrent droit au séjour permanent.

Membres non européens de famille d’un ressortissant de l’Espace Economique Européen

Moins de 90 jours

Pour être admis sur le territoire croate, les membres non européens de la famille d’un ressortissant français doivent présenter :

  • soit un passeport en cours de validité ET un titre de séjour valide en tant que membre de famille de ressortissant européen délivré par un autre pays de l’EEE ou par la Suisse ;
  • soit un passeport valide revêtu d’un visa de court séjour pour la Croatie.

Au-delà de 90 jours

Au-delà de 90 jours, le membre non européen de famille d’un ressortissant de L’EEE doit formuler une demande de séjour (formulaire 2b) et présenter les documents suivants :

  • document de voyage en cours de validité ;
  • document prouvant le lien familial avec le ressortissant de l’EEE.

Il (elle) ne doit par ailleurs pas constituer une menace pour l’ordre public ou la sécurité nationale ni avoir été frappé(e) d’interdiction d’entrer et de séjourner en République de Croatie.

Séjour permanent

5 années de résidence légale et ininterrompue en Croatie ouvrent droit au séjour permanent.

Liens utiles :
Site du ministère croate des affaires étrangères (anglais)
Site du ministère croate de l’intérieur (en croate)

Dernière modification : 13/09/2021

Haut de page