Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste (27 janvier 2017) [hr]

À l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste et de la Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité, la France réaffirme son attachement à la lutte contre l’antisémitisme ainsi qu’à la préservation et à l’enseignement de la mémoire de la Shoah.

Alors que ce combat demeure une nécessité, la France est attachée à la transmission de la mémoire aux nouvelles générations partout dans le monde.

Elle soutient activement les institutions et lieux de mémoire ainsi que les organisations internationales qui ont vocation à promouvoir l’enseignement, la recherche et la mémoire de la Shoah.

Dans ce cadre, l’Ambassadeur de France en Croatie, Philippe Meunier, a salué l’organisation par l’Agence croate pour l’éducation, en partenariat avec le Ministère croate de l’Education et de la Recherche, le mémorial israélien Yad Vashem et le Mémorial de la Shoah à Paris, d’un séminaire consacré à l’enseignement des génocides commis en Europe durant la Seconde Guerre mondiale et de la lutte contre les préjugés et l’intolérance. Ces travaux se sont déroulés à Koprivnica du 24 au 27 janvier 2017, avec la participation notamment de l’historien français Tal Bruttmann, de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

Dernière modification : 14/02/2017

Haut de page