Partenariats avec la société civile : résultats de l’appel à projets 2020 [hr]

Le comité de sélection de l’appel à projets visant à renforcer les partenariats franco-croates au sein des organisations de la société civile s’est réuni par visioconférence le 22 avril dernier, en présence de représentants de l’Ambassade de France en Croatie et du Bureau du gouvernement croate pour les ONG.

Cette année, trente-deux candidatures ont été reçues parmi lesquelles :
- Cinq projets sur la priorité « égalité des genres » sur les thématiques suivantes : la promotion du modèle abolitionniste de la prostitution ; le renforcement de l’aide aux victimes d’infractions pénales ; l’amélioration de l’employabilité des femmes migrantes ; la réforme du congé paternité en Croatie ; et l’amélioration des connaissances de l’anatomie sexuelle féminine.
- Onze projets sur la priorité « dialogue et réconciliation » sur les thématiques suivantes : la lutte contre les discriminations (notamment à l’égard des Roms et des réfugiés) ; la promotion du multiculturalisme et de la coexistence pacifique entre les minorités ; le développement de la citoyenneté chez les jeunes ; la lutte contre la présence des criminels de guerre dans la sphère publique ; l’héritage mémoriel de l’holocauste ; et la philanthropie.
- Seize projets sur la priorité « environnement / climat » sur les thématiques suivantes : le développement durable des îles (transition énergétique, gestion des déchets) ; la sensibilisation aux effets du changement climatique et autres enjeux environnementaux dans les milieux scolaires ; le tourisme durable ; la protection de la biodiversité ; la promotion de la mobilité douce ; la recherche de synergies entre politiques publiques, alimentation durable et bonne économie ; la promotion des écovillages ; le soutien au mouvement des fablabs (laboratoire de fabrication) et makers (faiseurs) ; et la recherche de synergies entre sciences et arts.

Après examen, le comité de sélection a retenu les huit projets suivants :

Priorité 1 : « Égalité des genres »

1. “Developing Franco-Croatian partnerships against gender-based
violence”

Ce projet, porté par l’association « ROSA » de Zagreb, vise à une meilleure protection des personnes survivantes de la prostitution et de la traite des êtres humains en Croatie ainsi qu’à la promotion du modèle abolitionniste de la prostitution adopté par la France en 2016.

2. “French connection, support to victims of criminal offenses”
Ce projet, porté par l’association « ZvoniMir » (comté de Šibenik-Knin) en partenariat avec l’association française « France Victimes » a pour objectif d’améliorer le dispositif d’aide aux victimes d’infractions pénales en Croatie, en particulier pour les victimes de violences familiales et domestiques.

Priorité 2 :« Dialogue et réconciliation »

3. “Educational morning of the 14th festival of tolerance”
Ce projet, porté par l’association du festival du film juif, vise à contribuer aux « matinées éducatives » du festival dont l’objectif est de renforcer l’esprit critique, la lutte contre les discriminations et la mémoire collective de l’holocauste auprès des écoles croates. Ce projet impliquera une intervention du professeur Ophir Levy de l’université de Paris 8 sur la représentation cinématographique de l’Holocauste auprès de 300 jeunes originaires de groupes ethniques, nationaux et religieux différents.

4. “The common origin of dialogue”
Ce projet, porté par l’association pour la promotion des technologies de l’information, de la culture et de la coexistence (« IKS ») en partenariat avec l’association française « Pistes solidaires » a pour objectif de promouvoir le dialogue interculturel et interethnique auprès des jeunes du comté de Sisak-Moslavina. IKS développera, en s’appuyant sur l’expertise française, de nouveaux outils pédagogiques ainsi qu’une méthodologie innovante en vue de renforcer l’engagement citoyen et la tolérance chez les jeunes.

Priorité 3 : « Environnement et changement climatique »

5. “Croatian Island Network of Sustainability”
Ce projet, porté par l’association croate « le mouvement des îles » en partenariat avec l’association croate SUNCE et l’association française SMILO a pour objectif de renforcer les capacités des gestionnaires insulaires en matière de développement durable en organisant des formations et des séminaires ainsi qu’en créant une plateforme d’échange d’expérience en ligne pérenne entre pairs.

6. “FranCro smart bundle”
Ce projet, porté par l’association « Society for Sustainable Developement Design » (DOOR) de Zagreb en partenariat avec l’association française « Groupe Énergie Renouvelables Environnement et Solidarité » (GERES), vise à améliorer la sensibilisation des écoliers croates aux effets du changement climatique. De nouveaux contenus pédagogiques seront créés avec l’aide du partenaire français notamment sur les thèmes de la consommation responsable, de la gestion des déchets et de l’efficacité énergétique.

7. “Choosing the right cards for our sustainable Planet”
Ce projet, porté par l’association croate « Tatavaka » vise à améliorer la sensibilisation des communautés scolaires (Zlarin, Šibenik, Zagreb, Pregada et Vinkovci) aux effets du changement climatique ainsi qu’à la perte de biodiversité. Des approches ludiques et innovantes ont été identifiées en France telles que le jeu collectif « la Fresque du climat » de Cédric Ringenbach ou encore la campagne « Ça commence par moi » de Julien Vidal. Un partenariat étroit avec ces deux auteurs permettra de promouvoir et d’adapter ces outils au contexte croate. Des synergies seront développées entre les projets 6 et 7.

8. “Integrating Climate Change into Strategic Environmental Assessment”
Ce projet, porté par l’association croate des experts en protection de la nature et de l’environnement (HUSZPO) a pour objectif de développer un programme de formation à l’attention d’experts croates sur la manière d’intégrer les effets du changement climatique au sein des évaluations stratégiques environnementales. Ce projet vise à répondre, avec l’appui de l’expertise française, à l’absence de formation officielle sur ce sujet en Croatie.

Le budget total alloué pour la mise en œuvre de ces projets est de 24 000 euros.

Trois projets ont été placés sur liste de réserve :

9. “Nomad glass”
Ce projet, porté par l’association « Stakleni Svijet », en partenariat avec l’association française « La fabrique nomade », vise à améliorer l’employabilité des femmes migrantes au travers d’une formation intensive de soufflage de verre ainsi que la création d’un magasin en ligne afin de promouvoir leur production.

10. “3G - Good Economy, Good Food, Good Public Policies”
Ce projet, porté par l’association croate « ZMAG » en partenariat avec le village français d’Ungersheim, vise à développer de plus fortes synergies entre les politiques publiques, l’économie responsable et l’alimentation durable. Pour cela, le projet envisage de renforcer les capacités et les connaissances des décideurs locaux en matière d’économie responsable, de souveraineté alimentaire et d’agroécologie.

11. “Let’s talk about cycling”
Ce projet, porté par l’association des syndicats cyclistes croates en partenariat avec la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB), a pour objectif de promouvoir la mobilité douce (notamment le vélo) en Croatie en développant une campagne de plaidoyer durant les élections parlementaires et municipales prévues en 2020 et 2021. La campagne « Parlons vélo » développée par la FUB en France en 2017 sera adaptée en Croatie.

Les projets sur liste de réserve pourront être soutenus en cas de désistement d’un des porteurs de projet sélectionnés sur liste principale ou d’abondement du budget de l’ambassade consacré au soutien à la société civile.

Dernière modification : 19/05/2020

Haut de page