Séminaire sur la gestion durable des déchets dans les îles de la Méditerranée [hr]

L’Ambassade de France en Croatie, l’association Small Island Organisation (SMILO) et la joupanie de Šibenik-Knin ont organisé, le 26 septembre 2019 à Šibenik, un séminaire intitulé « Les îles méditerranéennes : laboratoires vivants pour la gestion durable des déchets ? Regards croisés entre la France et la Croatie ». Cet événement a mis en lumière les actions exemplaires menées en Croatie par les associations françaises SMILO et La Révolution Albatros pour soutenir le développement insulaire durable des îles de Lastovo et de Zlarin.

L’Ambassade de France en Croatie, l’association française Small Island Organisation (SMILO) et la joupanie de Šibenik-Knin ont organisé, le 26 septembre à Šibenik, un séminaire sur la gestion durable des déchets dans les îles de la Méditerranée. L’événement a réuni près de 90 participants représentants du gouvernement croate, de la société civile, des autorités locales et régionales, du monde de la recherche et des universités ainsi que plusieurs entreprises spécialisées dans la gestion des déchets. Ouvert par MM. Goran Pauk, joupan de Šibenik-Knin, Gaël Veyssière, ambassadeur désigné de France en Croatie, Mme Tajana Huzak, ministre assistante du développement régional et des fonds européens, et M. Sylvain Petit, secrétaire général de SMILO, ce séminaire visait à sensibiliser les décideurs locaux, nationaux et insulaires, à la problématique de la gestion durable des déchets, en particulier à la lutte contre les plastiques et à l’importance du recyclage des déchets organiques via le compostage.

(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)
(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)
(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)
(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)
(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)
(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)
(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)
(Photo : joupanie de Šibenik-Knin)

Aux avant-postes des changements globaux, les îles sont souvent parmi les premiers territoires à ressentir les effets dévastateurs des dérèglements climatiques ou de la pression des activités humaines. A cet égard, l’accumulation des déchets, à terre comme en mer, représente une menace réelle pour leurs écosystèmes et la durabilité de leur développement. Ces contraintes ont conduit les gestionnaires insulaires et les représentants de la société civile à imaginer des solutions innovantes et sur mesure pour relever le défi. Ainsi, certaines îles sont devenues de véritables laboratoires d’expérimentation et des accélérateurs de l’économie circulaire. Plusieurs projets exemplaires sont mis en œuvre en Croatie à Zlarin (projet « Zlarin, île sans plastique » développé avec la collaboration des ONG françaises SMILO et La révolution Albatros), Krk, Korčula ou Cres, mais aussi en France dans les îles du Levant. M. Christophe Debien, directeur de l’Institut français pour l’économie circulaire, a souligné l’importance de la sensibilisation de l’ensemble de la chaîne d’acteurs publics et privés et a présenté l’ambitieux projet de loi du gouvernement français visant à lutter contre le gaspillage et à promouvoir l’économie circulaire. M. Fabrice Bernard, représentant du Conservatoire du littoral, a annoncé la rédaction par SMILO d’un livre blanc sur la préservation des ressources naturelles des îles, qui sera présenté au prochain congrès mondial de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) qui se tiendra en juin 2020 à Marseille.

A l’issue de la conférence, les participants ont été invités à visiter la forteresse de Saint-Nicolas, inscrite en 2017 par l’UNESCO sur la liste du patrimoine mondial, et se sont rendus sur l’île de Zlarin, afin de rencontrer des représentants du comité de développement durable de l’île et les partenaires de l’initiative « Zlarin, île sans plastique ».

Par ailleurs, lors de son entrevue avec le joupan de Šibenik-Knin, l’ambassadeur a félicité M. Pauk pour le prix remporté par la joupanie dans le cadre du trophée pour l’adaptation au changement climatique en Méditerranée organisé par l’Agence française de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (ADEME). Ce prix salue le caractère innovant du plan de développement côtier élaboré par la joupanie.

Voir les présentations :
- B. Gelman Green waste in Iles du levant (PDF - 6.4 Mo)
- Fund for environmental protection, Irena Hrkovic (PDF - 1.4 Mo)
- Ivan Zokovic, Island movement bioplin (PDF - 2.8 Mo)
- Ponikve Krk, M. Dejan KOSIC (PDF - 9.7 Mo)
- SMILO - S.Petit (PDF - 2.9 Mo)
- Waste pollution in the Adriatic sea, SUNCE (PDF - 3.8 Mo)
- Zlarin plastic free island (PDF - 4.1Mo)

Dernière modification : 05/11/2019

Haut de page